Prochaine course

Prochaine
Course

WTCC Race of Germany

TRACK GUIDE IN 100 WORDS

Germany returned to the WTCC calendar in 2015 following a four-year absence. However, gone was relatively-tame-in-comparison Oschersleben, in its place came the legendary Nürburgring Nordschleife, complete with its daunting 25.378-kilometre lap, 64 heart-stopping corners and changeable Eifel mountains weather. Supporting the famous ADAC Zurich 24h Rennen, the event produced two dramatic contests with Yvan Muller beating race-one winner José María López to race-two glory by 0.173s. López was a double winner in the 2016 return when drivers from the FIA European Touring Car Cup joined their WTCC counterparts on track for the two three-lap encounters, albeit from a split grid.

FIVE FACTS

1: The original Nordschleife opened in 1927 and was combined with the Südschleife at a length of 28.265 kilometres to hold the Eifelrennen events for bikes and cars.
2: Following on from the grands prix of the late 1920s, the 1931 German GP was held solely on the Nordschleife over a lap distance of 22.8 kilometres. Achille Varzi won in a Bugatti T51.
3: The adjacent Nürburgring Grand Prix track was opened in 1984 and also combines with the Nordschleife to hold the annual ADAC Zurich 24h Rennen, or the Nürburgring 24 Hours.
4: Germany shares borders with nine other countries – Denmark, Poland, the Czech Republic, Austria, Switzerland, France, Belgium, Luxembourg and the Netherlands.
5: Germany is Europe’s second largest beer consumer – Germans drank 2.55 billion gallons of beer in 2012 – while there are more than 1200 breweries producing over 5000 brands of beer.

WHAT HAPPENED IN 2016?

José María López ruled the legendary Nürburgring Nordschleife by winning both encounters at FIA WTCC Race of Germany. The Citroën driver charged through from ninth on the grid to claim the Opening Race laurels before converting his DHL pole position into victory number five of 2016 by winning the Main Race. Tiago Monteiro had been leading the Opening Race in his Honda only for a spectacular crash to put him out nearing the end of the final lap. Yvan Muller was also eliminated in the incident, although both drivers were given the all-clear following medical checks. Tom Chilton was a double winner in the WTCC Trophy and second and third overall in the two action-packed races. He also landed the TAG Heuer Best Lap Trophy – and a TAG Heuer watch – for his 8m47.586s charge around the 25.378-kilometre track. Norbert Michelisz was twice in the top three for Honda, while the works Polestar and LADA squads also scored.

Opening Race DHL Pole Position: Tiago Monteiro (Honda Civic WTCC)
Main Race DHL Pole Position: José María López (Citroën C-Elysée WTCC)
TAG Heuer Best Lap: Tom Chilton (Citroën C-Elysée WTCC), 8m47.586s
WTCC MAC3 winner: Team Honda

Actualités

19 mars 2017

WTCC: Race of Morocco aux couleurs d’Afriquia

Le Circuit  Moulay El Hassan accueillera cette saison la manche d’ouverture du Championnat mondial qui se tiendra à Marrakech

09 mars 2017

Trois questions à Mehdi BENNANI avant le Grand Prix de Marrakech

A un mois du Grand Prix de Marrakech (7-9 avril 2017), nous sommes allés à la rencontre du pilote marocain Mehdi Bennani.

06 mars 2017

WTCC - Mehdi Bennani prolonge avec Sébastien Loeb Racing

Mehdi Bennani continuera à évoluer en WTCC au sein du Sébastien Loeb Racing en travaillant avec Tom Chilton et John Filippi.

Mehdi

Actualités

Biographie

MEHDI BENNANI

Mehdi Bennani est né le 25 août 1983 à Fès. Il est le premier pilote automobile marocain à rejoindre le Championnat du monde des voitures de tourisme.

Comme de nombreux pilotes, Mehdi Bennani commence la compétition automobile par le karting en 1999. Il remporte le championnat du Maroc de Karting 125 ICC en 2000.

En 2001, il participe au championnat du Maroc de Karting 125 ICA ainsi qu'au Championnat d'Europe de Karting 100 ICA où il se classe deuxième.

En 2005, il participe à la Formula Renault 3.5 Series. Il n'inscrit aucun point et se classe 33e au championnat des pilotes. La saison suivante, faute de budget, il ne participe qu'à deux épreuves : à Monaco et au Mans.

En 2007, il participe à l'Euroseries 3000 au sein de l'écurie ELK Motorsport. Il se classe 14e du championnat avec 9 points.

En 2009, il fait ses débuts en WTCC à l'occasion des manches marocaines à bord d'une SEAT León 2.0 TFSI de l'écurie Exagon Engineering. Il devient à cette occasion le premier pilote nord-africain à participer à une course du WTCC. Il participe également aux manches françaises, espagnoles, portugaises et italiennes.

En 2010, il participe à l'ensemble de la saison. Il pilote une BMW 320si pour l'écurie Wiechers-Sport. Il termine le championnat à la 20e place avec 3 points.

De 2011 à 2014, il est pilote pour l'écurie Proteam Racing, avec laquelle il obtient sa première victoire en WTCC le 12 octobre 2014 à Shanghai, et devient le premier pilote arabe et africain à remporter une manche de championnat FIA, et aussi, signe la première victoire d'une Honda Civic en WTCC.

En décembre 2014, Mehdi Bennani rejoint l'écurie Sébastien Loeb Racing pour la saison 2015 du WTCC, ou il finira 8e au général, et deuxième au Yokohama Trophy, une coupe pour les pilotes privés du championnat, battu de justesse, lors de la dernière manche de la saison à Doha, par Norbert Michelisz.

Pour la saison 2016, Bennani reste au sein de l'écurie Sébastien Loeb Racing. Il se classe deuxième de la course d'ouverture en France et en Slovaquie et s'impose en Hongrie et au Qatar.

WTCC

WTCC Logo

Le Championnat du monde des voitures de tourisme (World Touring Car Championship, ou WTCC) est un championnat de course automobile. C'est l'un des six championnats du monde approuvés et organisés par la FIA, avec la Formule 1, le Championnat du monde des rallyes ou WRC, le Championnat du monde d'endurance ou WEC, la Formule E et le Championnat du monde de rallycross.

Il oppose des automobiles de grande production, dites de « tourisme ». Le championnat actuel a été lancé en 2005 sur la base du championnat européen (ETCC), lui-même créé en 2001. La première édition d'un championnat du monde des voitures de tourisme a cependant été organisée en 1987.

Déroulement des épreuves

Les meetings sont appelés des « courses » (« race » en anglais, suivi du nom du pays, exemple « Race of Morocco », littéralement « Course du Maroc »).

Le week-end commence avec deux séances d'essais libres de 30 minutes chacune. Ensuite, il y a une séance d'essais qualificatifs. La séance de qualifications est divisée en deux parties : Q1 pour tous les pilotes, Q2 pour les douze pilotes les mieux classés dans la Q1. Au terme de la Q2, des points sont attribués aux cinq premiers pilotes classés (5, 4, 3, 2, 1).

Le jour de course commence avec le warm up de 15 minutes le matin ensuite viennent les deux courses qui varient entre 50 et 60 km (à partir de 2012). La première course démarre par un départ arrêté, l'ordre de départ de la grille est basé sur les douze plus rapides de la Q2. La deuxième course par un départ arrêté, en revanche les dix premiers de la première manche prennent le départ dans un ordre inversé, tandis qu'à partir du 11e chaque pilote conserve sa place sur la grille. Le but est de rendre les courses plus attrayantes et de provoquer des remontées avec des bagarres en course.

ECURIE

Sébastien Loeb Racing

L'entreprise Sébastien Loeb Racing, parfois abrégée en SLR, est une écurie de course automobile basée à Soultz-sous-Forêts en Alsace et créée en 2011 par Dominique Heintz et Sébastien Loeb.

A partir de la saison 2015, L'équipe s’est engagée dans le Championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC) sur des Citroën C-Élysée privées.

Mehdi Bennani

En décembre 2014, Mehdi Bennani a rejoint l'écurie SLR                                                                                                                                                                                                                          

Pour plus d'information : http://www.sebastienloeb.com/

Actions sociales

27 mars 2017

Action social 1

At vero eos et accusamus et iusto odio dignissimos ducimus qui blanditiis praesentium voluptatum deleniti atque corrupti

09 mars 2017

Action social 2

On the other hand, we denounce with righteous indignation and dislike men who are so beguiled and demoralized by the charms

Actions sociales

Palmarès

 

En Octobre 2014, Mehdi Bennani obtient sa première victoire en WTCC à Shanghai. Il devient le premier pilote arabe et africain à remporter une manche de championnat FIA et il signe la première victoire d'une Honda Civic en WTCC avec l'écurie Proteam Racing.

En Novembre 2015, Mehdi Bennani obtient la deuxième place à Doha avec l’écurie Sébastien Loeb Racing.

Mehdi Bennani Hungari Mehdi Bennani Qatar

Mehdi Bennani remporte le championnat du monde du WTCC Trophy durant la saison 2016. Durant cette saison il  gagne les courses de la Hongrie et du Qatar, il se classe deuxième en France et en Slovaquie avec l’écurie Sébastien Loeb Racing.

Classements - WTCC Trophy 2016 :

       
1 BENNANI Mehdi Maroc 190
2 CHILTON Tom GBR 155
3 CORONEL Tom NLD 128
4 THOMPSON James 95
5 FILIPPI John 83
6 DEMOUSTIER Grégoire 77
7 FICZA Ferenc 45
8 NAGY Daniel 22
9 SCHMITZ Sabine 12
10 MÜNNICH René 11

Classements – Drivers 2016:

       
1 LÓPEZ José María 381
2 MULLER Yvan 257
3 MONTEIRO Tiago 214
4 MICHELISZ Norbert 213
5 BENNANI Mehdi 206